Présentation de la commune

   Services utiles

   Histoire & Patrimoine
        Châteaux / Maisons fortes
        Eglise
        Voies et chemins
        Vie d'autrefois

   Tourisme & Hébergement

   Economie locale

   Vie municipale

   Activités & Loisirs

   Liens utiles

 

 

 

 

 

 

Les Béates

Les béates ont constitué une institution particulière à l’évêché du Puy-en-Velay, appelée « Institution des demoiselles de l’Instruction », fondée en 1665 par Anne-Marie Martel. Les béates ont tenu une place essentielle dans la société rurale du Velay jusque qu’à la première moitié du XXe siècle.

Elles secondaient le curé pour l’instruction religieuse des enfants, donnaient des conseils aux malades, assistaient les mourants et faisaient la toilette des morts. Jusqu’à l’instauration de l’Ecole publique gratuite en 1881, elles ont assuré l’alphabétisation des enfants. Elles enseignaient aux filles l’art de faire de la dentelle au carreau et leur donnaient des notions de soins par les plantes.

Les habitants d’un village ou d’un hameau qui souhaitaient accueillir une béate devaient construire à leurs frais une maison d’assemblée sur un modèle à peu près standard. L’assemblée était un bien « de section » : elle était la propriété indivise des habitants du hameau. Les habitants devaient également assurer la subsistance de la béate, au delà du produit du jardinet et de la parcelle de champ qui étaient généralement attachés à l’assemblée.

L’assemblée tenait lieu de maison commune, d’école, de chapelle. Au mois de mai – le mois de Marie – les habitants du village ou du hameau se réunissaient à l’assemblée pour réciter des prières et chanter des cantiques sous la conduite de la béate.

Dans la paroisse de Présailles, il y a eu jusqu’à sept assemblées ; seuls les hameaux du Cher et du Bouchet n'en ont pas eu. La dernière béate n’a quitté celle de Présailles qu’en 1960. Les assemblées de Présailles, de Vachères et de Mézeyrac ont été intégrées dans le domaine communal ; après restauration, elles sont louées comme maisons d’habitation.